Lecture du moment. Avis aux amateurs !

1

A vrai dire, l'idée de me séparer du réfrigérateur ne m'avait jamais traversée l'esprit. En revanche, se dire que notre réfrigérateur est bien trop grand pour ce qu’on y met, ça oui ! Surtout depuis que nous sommes dans la démarche presque Zéro Déchet et Zéro Gaspillage ; mais de là à s’en séparer complètement…

2    3

La réflexion est vraiment intéressante. De plus, le livre propose des méthodes de conservation alternatives à l'usage du réfrigérateur : méthode ancestrale ou méthode d'ailleurs comme le frigo du désert (je ne connaissais pas le principe mais il me plait beaucoup). Certaines techniques semblent tout aussi efficace voire même plus efficace que le réfrigérateur. Comme l’écrit Marie Cochard (page 13) : "A bien y réfléchir, on alimente un appareil en continu pour qu'un petit espace de quelques centimètres carrés reste toujours froid, et ce à l'intérieur de notre habitat que l'on chauffe en hiver, tandis que les températures extérieures avoisinent celle dudit appareil électroménager...". Comment dire... en voilà une réflexion pragmatique / pertinente / percutante !

5

4

Lorsque notre réfrigérateur rendra l’âme (réfrigérateur basic de seconde main), nous nous orienterons vers un équipement bien plus petit. Il sera plus adapté à notre besoin et nous consommerons moins d’énergie… même si je pense que le "frigo du désert" pourrait finalement faire l'affaire ! A méditer ?!?

J'aime beaucoup ce genre de livre qui nous ouvre l'esprit et en même temps nous rappelle tout simplement que nos grands-parents ou parents conservaient le fromage dans un garde-manger, le jambon dans le saloir, certains fruits et légumes à l’abri de la lumière, les carottes dans le sable, les pommes dans la remise…

A bientôt !