Une conférence HAPPYTHERAPIE !

Les Dimanches verts à Tours proposent, comme chaque mois, une nouvelle thématique.

Dimanche 5 mars, j’ai assisté à la conférence Apithérapie d’Abdellatif KABLI, biochimiste et enseignant au lycée LEGTA de Fondettes et à l’Université de Poitiers. Il a réalisé de nombreuses recherches sur la propolis, les pollens, le miel, les plantes médicinales et les huiles essentielles (ici).

Cette conférence présentait les bienfaits des produits de la ruche sur  notre santé : le miel, la gelée royale, le pollen de fleurs, le venin, la propolis et la cire (non consommable).

1 ruche = 60000 individus + 1 reine

L’abeille est un véritable laboratoire.

En Europe, l’Appis mellifera mellifera est la plus répandue. C’est elle qui produit les trésors issus de la ruche.

 

LE MIEL : substance sucrée naturelle produite par les abeilles. Il existe 2 types de miel : le miel de nectar de fleurs et le miel de miellat.

1

Composition :

Eau : 16 à 18%

Différents sucres : 80% (fructose 40% ; glucose 30% ; maltose 7% ; autres 3% (saccharose…)

Traces de lipides, protéines, acides aminées, vitamines, minéraux, oligoéléments et pesticides éventuels (les ruches sont traitées lorsque le varroose frappe. La contamination se fait davantage sur la cire que sur le miel).

L’analyse chimique du miel varie selon les plantes butinées (le miel d’acacia est plus riche en fructose avec environ 43% …). Plus le miel est foncé, plus il contient des polyphénols (ce sont antioxydants).

Pour la conservation du miel, il est recommandé de refermer le pot après utilisation. Un pot qui reste ouvert permet l’évaporation de l’eau contenue dans le miel et favorise la fermentation. Il est préférable de conserver le miel dans un pot en verre plutôt qu’en plastique. Il doit être conservé à l’ombre, dans un placard. Surtout pas au réfrigérateur car il cristallise, ni au soleil puisqu’il se dénature.

Propriétés thérapeutiques :

Acacia : facilite la digestion ; laxatif

Citron : digestif ; sédatif

Colza : sédatif ; relaxant

Eucalyptus : antiseptique ; expectorant ; immunostimulant

Lavande : cicatrisant ; antiseptique ; antistress

Châtaigner : anti-anémique ; fluidifiant sanguin

Pissenlit : favorise la digestion et la production de la bile

Sarrasin : antioxydant (polyphénols) ; cicatrisant ; digestif

Thym : antiseptique ; cicatrisant ; trouble respiratoire

Il existe également du miel de romarin, de tilleul, de tournesol…

Propriétés antiseptiques, cutanées, cicatrisants :

Le miel a une propriété désinfectante, antiseptique et adoucissante qui permet de traiter les plaies, escarres, ulcères, brûlures légères ou coup de soleil. Au contact d’une plaie, le miel fabrique de l’eau oxygénée.

Associé à 1% de propolis en teinture mère, le miel s’avère être encore plus efficace et accélère la cicatrisation. Certains CHU l’utilise (Limoges).

Le miel BIO : c’est impossible ! L’abeille s’hydrate beaucoup et l’eau des rivières, cours d’eau…est parfois polluée. De plus, même les ruches dites BIO appliquent certains traitements pour la préserver des maladies.

La nature est bien faite. En Touraine, la première floraison vient du colza (miel blanc et dur). Ensuite, c’est l’acacia qui prend le relais (miel translucide et liquide), puis le châtaigner (liquide) et enfin le « toutes fleurs ». Le printemps 2016 a été très pluvieux en Touraine, c’est pourquoi il n’y a pas de miel de châtaigner.

En France, le miel fait l’objet d’une législation. On peut faire des analyses pour vérifier quelles fleurs constituent le miel. Plus il y a de glucose, plus le miel est dur.

2

 

POLLEN (très bon pour la santé car contient beaucoup de polyphénols) :

Composition : 

Eau : 7%

Glucides : 13 à 55%

Protides : 10 à 40%

Lipides : 1 à 13%

Fibres : jusqu’à 20%

Minéraux : 2 à 6%

Autres

Propriétés thérapeutiques :

-          Fortifiant naturel

-          Renforce les défenses immunitaires

-          Stimule l’appétit, lutte contre l’anémie

-          Favorise le travail intellectuel

-          Action sur l’hypertrophie bénigne de la prostate

-          Bon pour la rétine (surtout le miel de tournesol)

-          Agit sur le vieillissement de l’organisme, la chute des cheveux 

Il est recommandé de prendre 1 cuillère à soupe/jour durant 3 mois. Quand on souffre du rhume des foins, il faut consommer le pollen de la région de mars à juin pour éviter ce désagrément.

 

LE VENIN

L’abeille pique pour se défendre. Le venin est un produit médicinal peu utilisé en France. Il contient des peptides et des apamines qui ont des propriétés anti-inflammatoires.

L’abeille a 3 réservoirs dans son abdomen où elle stocke séparément 3 venins. 1 basique et 2 acides. Lorsqu’elle pique, les 3 venins se mélangent. L’extraction du venin par stimulation ne tue pas l’abeille.

Propriétés thérapeutiques :

-          Arthrose

-          Sclérose en plaque

-          Tendinite

 

LA GELEE ROYALE

Réservée à la reine, depuis le stade de larve et durant toute sa vie.

Destinée à toutes les larves de la ruche durant les 3 premiers jours, seulement.

Composition :

Eau : 65%

Glucides : 15%

Protides : 15%

Lipides : 4%

Il est recommandé d’acheter la gelée royale congelée. Sinon, elle est peu efficace et a peu d’intérêt. Elle s’utilise par cure : 1g/jour et pas davantage car elle a un effet laxatif. Il faut la consommer pure et la conserver au froid.

Propriétés thérapeutiques :

-          Antioxydants

-          Immunostimulants

-          Trouble de la mémoire

Pour les produits de la ruche, il n’y a pas de posologie conseillée dans la mesure où le miel n’est pas un produit standardisé puisqu’il dépend du temps, de la nature… Toutefois, il est plus bénéfique pour l’organisme d’en consommer 1 cuillère à café par jour plutôt que 3 cuillères à soupe en une fois, de temps en temps.

 

LA PROPOLIS

La propolis provient des arbres résineux. L’abeille l’utilise pour colmater les fissures et ainsi rendre la ruche hermétique. Cette résine contient 10% d’huiles essentielles. Par conséquent, elle sert également à désinfecter la ruche.

Composition :

Polyphénols : 50%

Cire : 30%

HE : 10%

Pollens : 5%

Des minéraux (zinc, fer…)

La propolis est différente selon les pays. En France, c’est de la propolis brune (peuplier), à Cuba, elle est rouge et au Brésil, verte. Chaque principe actif ayant une action thérapeutique, la propolis peut être adaptée à différentes pathologies. La problématique actuellement : il est difficile de la standardiser donc il n’est pas évident d’assurer un traitement complet avec une substance identique.

Les propriétés thérapeutiques :

-          Antibactérienne

-          Anti-inflammatoire

-          Antioxydantes

-          Antifongique

-          Analgésique

-          Améliore la cicatrisation

De nombreuses recherches médicales sont actuellement menées (notamment en odontostomatologie) car cette substance n’a rien à envier à certains antibiotiques.

On peut se rendre chez son apiculteur pour en trouver.

A diluer dans un peu d’eau et à appliquer directement sur la lésion, la verrue… A utiliser avec précaution car il y a un risque de brûlure. La propolis aqueuse est très efficace pour le traitement de l’herpès.

 

LA CIRE : composé d’aspect gras et compact.

Utilisée pour faire des bougies et des cosmétiques, la cire est également utilisée par l’apiculteur pour « cirer » les cadres de la ruche.