Les chapeaux de protection en acier galvanisé et les supports en métal sont visés aux poteaux. Ensuite, ce sont les panneaux treillis de bois qui sont fixés.

ok14

Des trous sont creusés pour pouvoir insérer les supports en métal et les sceller à l’aide de mortier.

Nous avons choisi des supports en métal à planter et non à viser. Ils ont été fixés avec un mortier seulement sur les 2/3 de la hauteur. L’objectif étant de conserver un minimum de terre pour pouvoir planter des végétaux au pied des poteaux.

ok15

ok16

Une bâche protège les traverses de chêne du contact permanent avec la terre.

ok13

ok13b

De la terre végétale est ajoutée. Nous en avions la même quantité sur la bâche que dans la remorque.

ok17

Voilà ce que ça donne une fois tous les panneaux scellés et la terre ajoutée. Il nous en reste. On en rajoutera au fur et à mesure qu’elle se tassera.

ok18

ok19

A suivre…