Au printemps dernier, nous avions laissé un espace de tonte raisonnée. Les abeilles, les papillons, les bourdons… étaient très présents. Nous envisageons de reproduire la même chose cette année, mais cette fois nous allons ajouter un refuge pour les auxiliaires du jardinier. Comme cela, dès les premiers frimas de l’hiver, les insectes pourront trouver refuge chez Mr Biotope, que nous vous présentons aujourd’hui :

Mr Biotope, né le 14 mars 2015, 1m40, ? kg mais il fait son poids.

5

 

L’idée :  Créer un refuge original pour les insectes avec un maximum de récup’.

1L'idée

Le matériel :

- quelques outils : perceuse, vis, pointes, scie, ponceuse…

- du grillage

* pour l’armature :

- les pieds : réalisation faite par Mr. à partir d’un tasseau de bois en pin

2pieds

- les jambes : une branche de noisetier coupée en deux

3

- le corps : rondin de charme

4

 - les bras : deux vieux pots en terre

6

- la tête : une caisse de vin (qu’une collègue nous a gentiment donné)

7

- le chapeau : un vieux pot en terre

8

*pour l’intérieur : paille, pommes de pin, brindilles (vignes…), tiges diverses (buddleia, bambou,...), bois mort

 

Une fois les différentes parties de Mr Biotope créées, il a suffit de les assembler. Quelques planches de bois ont été ajoutées à la tête pour séparer les brindilles, les tiges, les pommes de pins… et créer un espace pour les bourdons. Enfin, les bras ont été vissés et remplis de paille tout comme le chapeau.  

5

5b

5a

5c

5d

5e

b

5f

 

Coût : un maximum de récup’, du temps et nous avons dû acheter du grillage et de la paille, que nous n’avions pas.

 

Rapide petit topo sur les insectes susceptibles de rendre visite à Mr Biotope :

9

    - dans la paille ❶: les perce-oreilles = prédateurs des pucerons et des petites chenilles

   -  dans les pommes de pin ❷: les chrysopes et les coccinelles = prédateurs de pucerons, des cochenilles et des araignées rouges

   - dans les différentes tiges ❸ : les abeilles solitaires = ce sont d’excellentes pollinisatrices au jardin; les guêpes solitaires = se nourrissent de larves, vers blancs, chenilles, pucerons… ; les syrphes : pollinisateurs et prédateurs des pucerons et des aleurodes

   - dans les brindilles et le bois mort ❹: les carabes = gourmands de pucerons, limaces, escargots, vers … 

  - dans la boîte fermée ❺: les bourdons = pollinisateurs

   - dans les bûches percées (de 3 à 14mm) ❻: les abeilles solitaires = ce sont d’excellentes pollinisatrices au jardin

A bientôt.