Bon'heures au jardin . . .

11 mars 2019

Clin d’œil à la Toscane depuis le Pays de la Loire

Nous ne sommes pas partis à l’étranger depuis plusieurs mois. Cela nous manque mais le jeu devrait en valoir la chandelle ! En attendant, l’Hiver nous semble interminable même si nous avons eu près de 3 semaines de soleil avec des températures d’une extrême douceur en Février !

L’objectif du moment :

-          S’échapper pour découvrir de nouveaux endroits

-          Se croire en vacances le temps d’un court WE

-          Ne pas trop s’éloigner pour limiter le temps de trajet

Nous avons choisi le vignoble nantais dans lequel se cache un petit coin d’Italie qui s’apparente à la Toscane : CLISSON, ville d’Histoire et véritable concentré de Patrimoine.      

1

En ce début Mars, le temps était maussade. Il va s’en dire qu’avec la lumière du soleil, les photos auraient été plus attrayantes. Ainsi, nous avons profité du clin d’œil à la Toscane sous un crachin breton sporadique. Originale n’est-ce pas ? Cela n’a entaché en rien notre bonne humeur ! Il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais équipements 😉.

Clisson est une ville charmante. Les vieilles pierres, les tuiles et la brique lui confèrent un véritable cachet d’autant que la plupart des enseignes et des maisons sont entretenues avec soin et goût.

18

Nous apprécions également les endroits moins renovés ; ils ont un charme fou.

2

3

LA P’TITE HISTOIRE

A l’époque Médiévale, Clisson est la porte d’entrée des provinces du Poitou, de l’Anjou et de la Bretagne.

De nombreuses péripéties, telles que des catastrophes naturelles (des cues notamment) et les guerres de Vendée jalonnent le XVIIIème siècle. La ville est en ruine. Elle renaît au début du XIXème siècle grâce à des français chassés d’Italie. La ville est reconstruite suivant le modèle de l’architecture italienne, dans le style toscan, qui lui confère encore aujourd’hui ce style si particulier. Après avoir été classé « Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager » en 1994, le centre de Clisson est désormais une « Aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine » (AVAP) depuis 2017. Finalement, depuis le pont de la Vallée, Clisson se regarde comme une toile et se lit comme un livre.

 

VISITER 

Laisser vagabonder son imagination au temps des preux chevaliers en foulant les pavés de l’imposant château fort qui nous transporte au Moyen-Âge.

10

9

Quand la végétation part à la conquête du château fort...

19

8

7

Regarder les plus anciennes halles en bois de France (XIVème siècle).

Entrer dans les églises particulièrement bien restaurées et entretenues.

Eglise Notre-Dame

16

12

20

Eglise de la Trinité

15

La Sèvre et la Moine, les deux cours d’eau qui animent la cité.

Se balader au Domaine de la Garenne Lemot : un parc parsemé de sculptures qui doit être encore plus beau baigné par la lumière du soleil et dans lequel nous pouvons admirer une architecture dans le style toscan. A cela s’ajoute de très belles bâtisses ayant beaucoup de charme et une vue remarquable sur la ville de Clisson.

Flâner dans rues et les ruelles : tandis que les pieds battent le pavé, la tête est en l’air pour regarder toutes les façades, les pins, les devantures…

Aller jusqu'au site du festival international HELLFEST. Il fait la part belle aux conteners et aux sculptures métalliques en tout genre. Vaut le coup d’œil !

1422

Le balnc du ciel se confond avec le blanc de la page... C'est à ce moment que le crachin breton était le plus actif !

23

Même la tête de mort s'est mise au diapason pour mettre le Muscadet, vin de la région, à l'honneur...

21

BON PLAN  

En basse saison, les offres dîner + chambre + petit déjeuner sont très intéressantes.

DORMIR   

Pour une vue imprenable sur le château, la Villa Saint-Antoine est idéalement située sur les bords de la Sèvre. Cette ancienne filature de lin a été réhabilitée en hôtel-restaurant avec beaucoup de goût. L’architecture des lieux et la bâtisse de pierre à laquelle se mêle l’ardoise, la brique et le métal valorise un patrimoine industriel donnant un cachet indéniable. La situation de l’hôtel étant centrale cela permet de laisser son véhicule au parking sécurisé et de cheminer à pied.

4

6

MANGER  

Nous avons dîner et pris le petit déjeuner dans le restaurant de la Villa Saint-Antoine.

Les mets sont simples mais cuisinés avec raffinement et bien présentés. La cave à vin est bien fournie.

Le petit déjeuner est gargantuesque et très bon. Il ne manque rien !

 

Cette petite ville a mis tout en œuvre pour valoriser son patrimoine et c’est une réussite !

13

Cette échappée furtive nous aura ressourcé malgré le crachin breton ! L'atmosphère y est paisible.

Nous voilà ragaillardi pour la fin de l’Hiver !

A bientôt.

Posté par Ni_Nou à 11:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


08 mars 2019

Comme une fleur... cours d'art floral (8)

Je n’avais pas participé au cours d’art floral depuis près de deux ans ! Comme les fois précédentes, je n’ai pas été déçue.

La composition est originale et de bon goût, le tout pour 28€ ! Rien à redire !

En ce mois de mars, le thème était «L'aquarium fleuri». Callas, roses, chardons, hypéricums, phalaenopsis, fougères corail et feuilles d'aspidistra ont été piqués dans la mousse hydrophile une fois immergés dans les perles d'eau.

8

9

1

2

3

4

5

6

7

Voilà de quoi égayer l’intérieur de la maison en ces journées entre averses et éclaircies !

A bientôt !

 

25 février 2019

Jardin en scène - Episode 11

Action ! Couper!

Action COUPE

Sac de noeuds

Sac de noeud

Ecailles

Ecaille

Minuscules

Minuscule

Mieux vaut ne pas les manger par la racine

Peace and l

Renaissance

Renaissance

Tortueux

Tortueux

Ceci ne sont pas des cocottes...

en attendant les vraies poulettes!

En attendant les vraies poulettes

A bientôt!

Posté par Ni_Nou à 09:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2019

Rubrique METEO

L’année a bien commencé ! Nous avons invité la nature à notre table.

21 FEVRIER 2019 Rubrique méteo

A Noël et pour le début d'année, le temps a été plutôt sec. Pour autant, le soleil était peu présent. Certaines journées restaient désespérément grises . On se demandait : « Il est où le soleil, il est où » ?

Puis, progressviement en janvier, dans cette grisaille incessante, la pluie s’est invitée quasiment tous les jours   avec parfois beaucoup de vent,de l’orage  rendant ainsi l’atmosphère relativement froide et cafardeuse.

Finalement, le soleil est réapparu. Depuis le 10 février, il illumine agréablement et chaleureusement (trop en ce mois de février) nos journées. Les après-midis, il n’est pas rare que le thermomètre affiche au-delà de 18°C en plein soleil ! Le printemps en février ?!? Qui a dit que le réchauffement climatique c’était du bidon ?

21 02 Rubrique météojpg

A bientôt!

Posté par Ni_Nou à 07:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2019

Un grain voyageur… le Kéfir de fruits

Un p’tit coup de fatigue ? Une potion magique naturelle pour trois fois rien et hop, une boisson au kéfir de fruits et ça repart ! Enfin... à voir !

J’avais vaguement entendu parler des grains de kéfir. J'ai récemment voulu en acheter pour faire LA boisson. « Je n’ai pas les grains, c’est interdit à la vente. Par contre, j’ai les ferments lyophilisés pour faire une boisson dite kéfir de fruits. Vous n’aurez pas les grains mais bon en attendant que vous en trouviez » me dit la vendeuse de la BIOCOOP du coin. Mmmm !

Eureka ! Je me souviens qu’une collègue m’a dit que son oncle avait des grains… Vous l’aurez compris, de fil en aiguille, j’ai réussi à obtenir des grains de kéfir. J’apprécie ce mode de transmission par l’échange, le partage, le bouche à oreille ! C’est comme cela que des grains de kéfir de fruits, originaire dont on ne sait où exactement, ont terminé dans ma cuisine. Ces fameux grains n’ont toujours pas révélé tous leurs mystères et donnent du fil à retordre aux scientifiques ! Je trouve cela fascinant !

Grains

Il semble que les grains de kéfir de lait proviennent d’Asie Centrale. Cela, je n’en ai pas… pour le moment !

Les grains de kéfir, constitués de levures et de bactéries, permettent la fermentation de l’eau sucrée. Ils sont de couleur blanche, presque translucide. D’aspect gélatineux, ils sont de forme irrégulière. Ils ont une odeur un peu particulière.

Aspect

Avant de réaliser ma boisson de kéfir de fruits, j’ai lu un certain nombre d’article. Je voulais prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas nuire aux grains et pour qu’on ne soit pas malade après l’avoir bu.

Voici ce que j’ai retenu et pris en considération pour préparer notre boisson :

Le contenant pour la fabrication et la conservation, tant de la boisson que des grains : Privilégier une matière inerte et inaltérable. Le verre semble être l’idéal. Ne pas laver le contenant avec des produits chimiques (nocif pour les grains de kéfir et pour nous aussi !).

Les ustensiles (cuillère, passoir, entonoir…) : En bois, en plastique ou en céramique. Ne pas utiliser de métal car il détériore les grains et l’objet vieillit prématurément. Le métal et les grains de kéfir sont naturellement acides. En revanche, l’acier inoxydable étant inerte, ce matériau peut être utilisé.

Le sucre : Choisir un sucre BIO. L’intérêt d’utiliser du BIO est de ne pas « polluer » les grains de kéfir. J’ai opté pour un sucre de canne complet que j’ai l’habitude d’utiliser pour pâtisser.

L’eau : Le fluor et le chlore semblent freiner le développement des grains. Ainsi, il faut préférer l’eau minérale ou de source.

Les fruits : Privilégier des fruits qui ne se décomposent pas pour faciliter le rinçage et la conservation des grains. Pour les agrumes, bien retirer les pépins. La prochaine fois, j’essaierai avec du gingembre, en plus du citron.

Le temps de fermentation : Laisser la préparation à température ambiante (fermentation plus rapide qu’au réfrigérateur) durant 48h. Les figues doivent flotter à la surface. J’ai filtré puis mis en bouteille. J’ai rincé les grains puis les ai remis dans un petit pot avec du sucre et de l’eau et je les ai placés au réfrigérateur.

La conservation des grains de kéfir : Dans de l’eau sucrée, dans un bocal en verre hermétique, dans le noir, au réfrigérateur. Les grains peuvent être également congeler ou bien déshydrater notamment lorsqu’on ne les utilise pas durant un certain temps.

Au sujets des bienfaits, j’ai lu tout et n’importe quoi ! Il y a finalement peu d’article scientifique. Je retiendrais son pouvoir probiotique sur la santé.

 

Après toutes ces lectures, je me suis lancée et voici la recette « classique » que j’ai suivie pour cette boisson fermentée :

1 L d’eau minérale

3 cuillères à soupe rase de sucre de canne BIO

2 cuillères à soupe bombées de grains de kéfir (ça correspond à la quantité de grains qu’on m’a donnée)

2 rondelles de citron BIO

2 figues séchées

Début

Ne pas fermer hermétiquement le contenant. Utiliser un torchon propre maintenu par un élastique. Ainsi, le gaz dégagé par les levures peut s’échapper et les grains de kéfir ne sont pas en contact direct avec la lumière.

 En cours

Une fois le processus achevé, j'ai mis la boisson dans une bouteille de limonade avec un bouchon mécanique. A l’ouverture, le son donne l’impression d’ouvrir une bouteille de pétillant ! La boisson est très désaltérante du fait qu’elle soit très peu sucrée et légèrement pétillante. La note acidulée est apportée par le citron. Voilà un élixir qui a du pep’s !

fermentation

fIN

Boisson

EN BREF, veillez aux grains ! de kéfir. Il faut être précautionneux lors de la fabrication de la boisson de fruits afin de ne pas les rendre toxique. N’utiliser que des produits BIO, non traité ainsi que des ustensiles inertes comme le verre pour fabriquer et conserver la boisson, une cuillère en bois et une passoire en plastique pour ne pas endommager la qualité des grains et ainsi rendre la boisson non saine. Le kéfir étant « vivant », il convient d’être vigilant.

A bientôt !

Posté par Ni_Nou à 20:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,