Bon'heures au jardin . . .

16 avril 2017

8-9 Avril : Week-End estival !

Quel temps ! Un WE durant lequel le printemps a laissé place à l’été.

Nous en avons profité pour aller se balader à Nature en fête au château de Cangé, à Saint-Avertin.

8 2017

8A 2017

8B 2017

Nous avons également avancé (un peu) dans les multiples chantiers qui sont en cours...

chantier

...puis nous avons installé une bordure en acier CORTEN®, côté cour.

Installer une bordure à cet endroit était indispensable car le paillage n’était pas retenu et finissait dans les gravillons.

Nous ne l’avions pas fait jusqu’alors car nous ne trouvions pas ce que nous cherchions. Mais, ça y est !

Enfin ! L’acier CORTEN® (acier auto-patinant à corrosion superficielle forcée) se démocratise (un peu). Il n’est plus désormais accessible uniquement aux architectes, sculpteurs... Il devient abordable pour le particulier moyennant un minimum de recherches. Ce qui nous séduit dans ce matériau, c’est sa durabilité et son rendu final. Ce sont les intempéries qui vont le patiner et lui donner son aspect oxydé.

Ainsi, d’aspect rouillé, il sera tout à fait raccord avec le banc gloriette et la déco présente dans cette partie du jardin.

Une touche de contemporain mêlée à l’ancien. C’est notre leitmotiv.

Les bordures en acier CORTEN® sont très faciles de mise en œuvre dès l’instant où elles sont utilisées pour  faire des formes rectilignes. En revanche, dès qu’il s’agit de faire des courbes, la tâche se révèle plus ardue. D’autant que nous avons privilégié des bordures de 3 mm d’épaisseur car il n’y avait pas la hauteur souhaitée en 1.5 mm.

est1

est2

est3

est5

est6

Il reste à attendre la pluie pour que les conditions climatiques fassent leur œuvre (et puis, la terre est tellement sèche que le jardin ne pourra qu’apprécier cette eau salvatrice tombée du ciel ! Apparemment, ce n'est pas pour tout de suite). Le rendu espéré est celui-ci (photo empruntée sur le net) : 

est7 

Avec cet aménagement, l’espace de plantation s’est quelque peu élargi par endroit. A l’automne prochain, certaines vivaces seront déplacées puis d’autres ajoutées…

 

Maintenant, un p’tit jeu des différences :

différencejuin2016

differenceavril2017

 

En effet, deux végétaux ont été supprimés : le Buddleia et l’Escallonia. Ce dernier ne s’est jamais épanoui après 5 ans de plantation et le buddleia prenait tellement d’ampleur, malgré une taille sévère chaque année, qu’il étouffait ces compagnons. Ils vont être remplacés prochainement.

différence

Bientôt le pot en plastique vert cèdera sa place à un pot en bois 100% récup’, réalisé par Mr cet hiver.  Mais ça… c’est à suivre…

A bientôt !

A

Posté par Ni_Nou à 16:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 avril 2017

Comme une fleur… cours d'art floral (7)

Une assiette de fleurs avec des coquilles d’œuf pour patienter jusqu’à Pâques !

1

2

Chardons et mousse végétale

3

4

Viburnums

5

Bulbes muscari et branchages

6

Anémones

7

8

A bientôt !

27 mars 2017

Le jardin s'éveille

Le mois de mars, entre giboulées et journées ensoleillées, permet à la nature de s'éveiller doucement.

10

 

17

4

9

 

Le jardin reprend des couleurs...

Jacinthe...

18

... la pluie a laissé des reflets argent sur les feuilles de ce bulbe.

1

Les extrémités de ce feuillage d'Allium sont du plus bel effet et font patienter en attendant la floraison...

6

Primevères...

7

11

Narcisses...

8

Euphorbes

12

Photinia Red Robin porte bien son nom! 

13

 

 

Qui dit printemps, soleil... dit également entretien des massifs (désherbage, paillage...), vernir la déco... (et accessoirement retirer toutes les p'tites déjections de nos amis les oiseaux),

2

3

refaire les liens des rebelles qui se sont (trop) échappées,

16 

trondre (à plus tard jolie paquerette !),

5

mais aussi...

15

...à suivre prochainement! 

14

A bientôt!

Posté par Ni_Nou à 11:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2017

LE VERLAN DES OISEAUX ET AUTRES JEUX DE PLUMES

C’est le printemps, les oiseaux chantent à tue-tête pour notre plus grand plaisir. Mais qu’est-ce qu’ils se racontent ? D’autant que certains « oiseaux…sifflent en verlan ».

J’ai lu Le verlan des oiseaux et autres jeux de plumes de Michel BESNIER : "Ce livre est écrit pour les oiseaux, les enfants et les adultes qui ont gardé une âme d'oiseau".

Ce recueil de poésie illustré est…loufoque et insolite. Les jeux de mots sont omniprésents. Un régal pour l’esprit. 

Voilà un p’tit bouquin qui ne manque pas d’audace et d’originalité !

1

A bientôt!

Posté par Ni_Nou à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2017

Conférence bien-être: Apithérapie !

Une conférence HAPPYTHERAPIE !

Les Dimanches verts à Tours proposent, comme chaque mois, une nouvelle thématique.

Dimanche 5 mars, j’ai assisté à la conférence Apithérapie d’Abdellatif KABLI, biochimiste et enseignant au lycée LEGTA de Fondettes et à l’Université de Poitiers. Il a réalisé de nombreuses recherches sur la propolis, les pollens, le miel, les plantes médicinales et les huiles essentielles (ici).

Cette conférence présentait les bienfaits des produits de la ruche sur  notre santé : le miel, la gelée royale, le pollen de fleurs, le venin, la propolis et la cire (non consommable).

1 ruche = 60000 individus + 1 reine

L’abeille est un véritable laboratoire.

En Europe, l’Appis mellifera mellifera est la plus répandue. C’est elle qui produit les trésors issus de la ruche.

 

LE MIEL : substance sucrée naturelle produite par les abeilles. Il existe 2 types de miel : le miel de nectar de fleurs et le miel de miellat.

1

Composition :

Eau : 16 à 18%

Différents sucres : 80% (fructose 40% ; glucose 30% ; maltose 7% ; autres 3% (saccharose…)

Traces de lipides, protéines, acides aminées, vitamines, minéraux, oligoéléments et pesticides éventuels (les ruches sont traitées lorsque le varroose frappe. La contamination se fait davantage sur la cire que sur le miel).

L’analyse chimique du miel varie selon les plantes butinées (le miel d’acacia est plus riche en fructose avec environ 43% …). Plus le miel est foncé, plus il contient des polyphénols (ce sont antioxydants).

Pour la conservation du miel, il est recommandé de refermer le pot après utilisation. Un pot qui reste ouvert permet l’évaporation de l’eau contenue dans le miel et favorise la fermentation. Il est préférable de conserver le miel dans un pot en verre plutôt qu’en plastique. Il doit être conservé à l’ombre, dans un placard. Surtout pas au réfrigérateur car il cristallise, ni au soleil puisqu’il se dénature.

Propriétés thérapeutiques :

Acacia : facilite la digestion ; laxatif

Citron : digestif ; sédatif

Colza : sédatif ; relaxant

Eucalyptus : antiseptique ; expectorant ; immunostimulant

Lavande : cicatrisant ; antiseptique ; antistress

Châtaigner : anti-anémique ; fluidifiant sanguin

Pissenlit : favorise la digestion et la production de la bile

Sarrasin : antioxydant (polyphénols) ; cicatrisant ; digestif

Thym : antiseptique ; cicatrisant ; trouble respiratoire

Il existe également du miel de romarin, de tilleul, de tournesol…

Propriétés antiseptiques, cutanées, cicatrisants :

Le miel a une propriété désinfectante, antiseptique et adoucissante qui permet de traiter les plaies, escarres, ulcères, brûlures légères ou coup de soleil. Au contact d’une plaie, le miel fabrique de l’eau oxygénée.

Associé à 1% de propolis en teinture mère, le miel s’avère être encore plus efficace et accélère la cicatrisation. Certains CHU l’utilise (Limoges).

Le miel BIO : c’est impossible ! L’abeille s’hydrate beaucoup et l’eau des rivières, cours d’eau…est parfois polluée. De plus, même les ruches dites BIO appliquent certains traitements pour la préserver des maladies.

La nature est bien faite. En Touraine, la première floraison vient du colza (miel blanc et dur). Ensuite, c’est l’acacia qui prend le relais (miel translucide et liquide), puis le châtaigner (liquide) et enfin le « toutes fleurs ». Le printemps 2016 a été très pluvieux en Touraine, c’est pourquoi il n’y a pas de miel de châtaigner.

En France, le miel fait l’objet d’une législation. On peut faire des analyses pour vérifier quelles fleurs constituent le miel. Plus il y a de glucose, plus le miel est dur.

2

 

POLLEN (très bon pour la santé car contient beaucoup de polyphénols) :

Composition : 

Eau : 7%

Glucides : 13 à 55%

Protides : 10 à 40%

Lipides : 1 à 13%

Fibres : jusqu’à 20%

Minéraux : 2 à 6%

Autres

Propriétés thérapeutiques :

-          Fortifiant naturel

-          Renforce les défenses immunitaires

-          Stimule l’appétit, lutte contre l’anémie

-          Favorise le travail intellectuel

-          Action sur l’hypertrophie bénigne de la prostate

-          Bon pour la rétine (surtout le miel de tournesol)

-          Agit sur le vieillissement de l’organisme, la chute des cheveux 

Il est recommandé de prendre 1 cuillère à soupe/jour durant 3 mois. Quand on souffre du rhume des foins, il faut consommer le pollen de la région de mars à juin pour éviter ce désagrément.

 

LE VENIN

L’abeille pique pour se défendre. Le venin est un produit médicinal peu utilisé en France. Il contient des peptides et des apamines qui ont des propriétés anti-inflammatoires.

L’abeille a 3 réservoirs dans son abdomen où elle stocke séparément 3 venins. 1 basique et 2 acides. Lorsqu’elle pique, les 3 venins se mélangent. L’extraction du venin par stimulation ne tue pas l’abeille.

Propriétés thérapeutiques :

-          Arthrose

-          Sclérose en plaque

-          Tendinite

 

LA GELEE ROYALE

Réservée à la reine, depuis le stade de larve et durant toute sa vie.

Destinée à toutes les larves de la ruche durant les 3 premiers jours, seulement.

Composition :

Eau : 65%

Glucides : 15%

Protides : 15%

Lipides : 4%

Il est recommandé d’acheter la gelée royale congelée. Sinon, elle est peu efficace et a peu d’intérêt. Elle s’utilise par cure : 1g/jour et pas davantage car elle a un effet laxatif. Il faut la consommer pure et la conserver au froid.

Propriétés thérapeutiques :

-          Antioxydants

-          Immunostimulants

-          Trouble de la mémoire

Pour les produits de la ruche, il n’y a pas de posologie conseillée dans la mesure où le miel n’est pas un produit standardisé puisqu’il dépend du temps, de la nature… Toutefois, il est plus bénéfique pour l’organisme d’en consommer 1 cuillère à café par jour plutôt que 3 cuillères à soupe en une fois, de temps en temps.

 

LA PROPOLIS

La propolis provient des arbres résineux. L’abeille l’utilise pour colmater les fissures et ainsi rendre la ruche hermétique. Cette résine contient 10% d’huiles essentielles. Par conséquent, elle sert également à désinfecter la ruche.

Composition :

Polyphénols : 50%

Cire : 30%

HE : 10%

Pollens : 5%

Des minéraux (zinc, fer…)

La propolis est différente selon les pays. En France, c’est de la propolis brune (peuplier), à Cuba, elle est rouge et au Brésil, verte. Chaque principe actif ayant une action thérapeutique, la propolis peut être adaptée à différentes pathologies. La problématique actuellement : il est difficile de la standardiser donc il n’est pas évident d’assurer un traitement complet avec une substance identique.

Les propriétés thérapeutiques :

-          Antibactérienne

-          Anti-inflammatoire

-          Antioxydantes

-          Antifongique

-          Analgésique

-          Améliore la cicatrisation

De nombreuses recherches médicales sont actuellement menées (notamment en odontostomatologie) car cette substance n’a rien à envier à certains antibiotiques.

On peut se rendre chez son apiculteur pour en trouver.

A diluer dans un peu d’eau et à appliquer directement sur la lésion, la verrue… A utiliser avec précaution car il y a un risque de brûlure. La propolis aqueuse est très efficace pour le traitement de l’herpès.

 

LA CIRE : composé d’aspect gras et compact.

Utilisée pour faire des bougies et des cosmétiques, la cire est également utilisée par l’apiculteur pour « cirer » les cadres de la ruche.

 

 

Posté par Ni_Nou à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]